BITCHE

Club-house du golf : le chantier démarre

Le projet est ancien. A la mairie, il est dans les cartons depuis 3 ans. Mais il a pris du retard. A cause de quelques soucis techniques et d’un manque de financement. « Nous n’avons pas pu commencer les travaux car nous n’avions pas reçu la notification de la subvention du conseil départemental », indique Mathieu Muller, le directeur général des services. Cette fois, tout est rentré dans l’ordre. Les premiers coups de pelle ont été donnés.

Agrandissement en étoile

Le chantier de restauration du club-house du golf a commencé. Il sera agrandi en étoile. Au rez-de-chaussée, des bureaux seront créés à l’emplacement de la terrasse actuelle. Le pro en disposera d’un bientôt. Des vestiaires, des sanitaires et surtout une salle de séminaires seront aménagés. L’accueil sera revu et corrigé, à gauche en entrant. A l’étage, la salle de restauration sera rénovée, la cuisine un peu agrandie. La terrasse sera placée au même niveau que le restaurant.

L’architecte a longtemps travaillé le dossier. Il doit encore peaufiner les plans d’exécution. « Nous avons une difficulté , reconnaît Gérard Humbert, le maire de la ville. Nous devons faire attention aux arbalétriers qui supportent toute la structure du club-house. Nous devons aussi être précautionneux avec les conduites de fluides. » Ce qui nécessite quelques paramétrages techniques plus délicats.

Mais cette fois, nous sommes entrés dans le vif du sujet avec les travaux de terrassement, menés par la société Grébil. Tous les corps de métiers doivent désormais se suivre. « Nous ne pouvions de toute façon pas commencer le chantier avant , rassure le premier magistrat, car la saison devait être finie. Nous voulons gêner le moins possible l’activité. » Travaux ou pas, l’activité se poursuivra. Il est hors de question de fermer le golf durant une année. « La plupart des travaux devront être faits durant les périodes où il y a le moins de joueurs », avertit Gérard Humbert.

Dans ce projet important, la commune a décidé d’investir 1,6 M€. Elle a reçu une subvention du conseil départemental de 600 000 €, ainsi qu’une aide de la région à hauteur de 150 000 €. Les travaux devraient durer plus d’une année. D’ici le printemps 2018, les golfeurs découvriront de nouvelles installations.

​© Républicain Lorrain
Publié le 03/02/2017